Kinosei Art


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 >> Risa Inagaki__* ||

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: >> Risa Inagaki__* ||   Mar 6 Mai - 21:09

free music


    {. Carte d'identité

    Nom : Inagaki.
    Prénom : Risa.
    Age : Vingt-trois ans.
    Orientation Sexuelle : Bisexuelle.
    Section : //
    Emploi : Surveillante.
    Poste Vacant : [X] Oui [] Non


    {. Et si on faisait plus ample connaissance ?

    Caractère :
    Je vais vous présenter son caractère en plusieurs étapes. Tout d'abord les qualités: Bon, ça va sans dire que Risa n’est pas parfaite, mais néanmoins, j’ai une longue liste de qualités à vous citer. Si vous me le permettez, nous allons commencer par la franchise. Il est difficilement envisageable de connaître quelqu’un de plus franc que Risa. Et oui, la jeune fille est des personnes à avoir tendance à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Quitte à dire à sa propre mère qu’elle la trouve immonde dans sa nouvelle robe, si ce n’est pour pas mentir, elle le fera. Le mensonge est, aux yeux de notre jeune brunette (oui, à l'origine elle est belle et bien brune), quelque chose d’horripilant qu’elle ne sait guère utiliser. Optimiste, elle ne baisse pas les bras et a toujours une bonne raison pour continuer dans sa lancer même si celle-ci semble peine perdue. Aussi, la méchanceté, elle ne connaît pas. Faisant souvent office de bonne poire, elle est trop gentille et l’admet. Elle préfère ne pas se mentir, elle est vraiment trop naïve, vous pouvez bien lui sortir un mensonge énorme en lui disant par exemple que vous n’avez pas d’argent et que vous avez besoin de quoi payer votre loyer, vous réussirez à lui mettre la larme à l’œil et à lui escroquer de l’argent. Oui, on dit peut-être d'elle qu'elle est peste, mais c'est surtout une carapace qu'elle aime utilisé. Bon, passons au défauts: La jeune demoiselle que vous voyez là est des plus rancunières. Attention, si vous lui avez piqué ses bonbons pendant la sieste en maternelle, elle vous en voudra à vie ou bien alors se vengera férocement. Risa n’a pas vraiment bonne mémoire mais pour ce qui est de se rappeler de chaque mauvais coup que lui ont fait certains individus, tout change et elle à une mémoire d’éléphant. Egalement, la jeune fille à beau être gentille, elle ne se laisse pas pour autant marcher sur les pieds. Vous la cherchez ? Une seule chose à dire : « Vous allez là trouver ! ». Risa est, certes, très pacifique, mais n’acceptera en aucun cas qu’on lui marche sur les pieds. Quand on l’énerve, elle est assez rentre-dedans et n’attend pas de savoir qui à raison ou qui a tord. Pour elle, c’est soit blanc, soit noir, mais jamais gris. On est coupable ou on le n’est pas, il n’y a pas d’à peu près. Et si on voyait maintenant ce qu'elle aime. C'est une bonne idée non? Ce qu’elle aime ? Commençons, si vous le voulez bien, par les nouveaux-nés. C’est une vraie passion qu’elle ressent envers les nouveaux-nés et tout ce qui les entoure. Ayant étudier de font en combles les bébés ici, elle décida donc de devenir une sage-femme mais paye ses études en étant suveillante, et puis à y regarder de plus près, ce métier lui plait bien. Malgré sa grande passion qui est, comme je viens juste de vous le confier, les tous jeunes bébés, elle en a une deuxième, presque aussi forte, qui est le dessin. Petite, elle ne s’amusait guère en faisant des coloriages, elle préférait de loin dessiner. Même si, la plupart du temps, ce qu’elle faisait ne ressemblait à rien, elle continuait. En grandissant, comme tous les enfants, elle pratiqua diverses activités telles que le tennis ou la danse, mais, après avoir essayer plusieurs activités, elle se contenta de cours de dessins. A part cela, elle aime bien la mode, qu’elle suit sans modérations et la musique évidemment. Et pour finir en beauté, ce qu'elle n'aime pas: S’il y a bien une chose qu’elle déteste, c’est l’injustice. Si par exemple elle voit une mère donner une glace à son petit garçon et un gâteau sec à moitié périmé au plus grand, ça l’enrage. Oui, c’est bien connu, le petit dernier c’est le petit chouchou. Mais tout de même ! Sinon, Risa déteste également l’hypocrisie. Par exemple les personnes qui vous disent « Tu es magnifique dans ta nouvelle robe ! » alors qu’elles pensent : « Mon dieu quelle horreur ! ». Et puis, comme tout ça s’englobe dedans, on pourra facilement dire qu’elle n’aime pas le mensonge. Quoi de plus désagréable que d’être ami avec quelqu’un qui ne cesse de mentir ? A la fin on se demande même à chacune de ses paroles s’il ment ou s’il dit la vérité.
    Phobie(s) :
    La jeune demoiselle à une peur panique de feu depuis un incident dans sa jeunesse, et la principale peur qui la tracasse depuis quelques temps, c'est de ne pas se faire respecter par un élève, que l'un d'eux prenne le dessus.
    Histoire :
    Annecdotes de l'enfance: Quand la petite atteignit ses quatre ans, ses parents l'inscrivirent dans une école privée qui formait des petits génies. Elle apprit à lire et à écrire, mais elle n'écoutait pas en cours, elle dessinait, elle rêvassait. Comme ses professeurs voyaient qu'elle aimait l'art, ils essayèrent de lui apprendre les bases de la perspective, et d'autres techniques. Mais même si la fillette semblait comprendre, elle faisait toujours ses formes abstraites. Et dans les cours généraux, elle répondait à côté de la plaque, en fait ses réponses n'étaient pas dites au hasard, il y avait une réelle recherche, ainsi on pouvait se rendre compte que certaines rimaient ou avaient la même sonorité, mais toujours était-il que c'était inexact. Elle n'avait pas d'amis, les élèves la trouvaient idiote. Et bien sûr, ça avait des conséquences sur ses parents. Ils avaient honte de leur fille, d'abord ils avaient essayé de lui faire comprendre gentiment qu'elle devait écouter en classe et d'améliorer. Puis voyant qu'elle était toujours aussi nulle, ils avaient payé une douzaine de professeurs particuliers. Mais aucun n'arrivait à faire entrer des connaissances dans la tête de la gamine. Peu de temps après, le directeur de l'école pour surdoués expliqua aux parents que son établissement n'était pas fait pour leur fille, ils prirent très mal la nouvelle et passèrent leurs nerfs sur Risa. Son père la prit par les cheveux et la traîna par terre jusqu'à sa chambre, en lui tirant les cheveux. Sa mère lui criait qu'elle était stupide et qu'elle ne servait à rien. Elle avait alors cinq ans. Elle ne broncha pas, ne pleura pas, gardant tous ses sentiments enfouis au fond d'elle. Elle trouva le moyen de les expliquer. Alors qu'elle était consignée dans sa chambre, elle prit tous ses tubes de peinture et commença à dessiner sur les murs en faisant toujours des formes abstraites. Abstraites mais signifiant quelque chose. Surtout les couleurs qu'elle avait utilisées et les formes qu'elle avait tracées. Elle avait fait couler le rouge tout le long du mur, comme pour le sang, la blessure ; elle avait fait une grosse tache de bleu au milieux, représentant une tristesse sans fin qui l'envahissait ; et puis le noir, de longs traits noir réguliers, la violence et les blessures, mais aussi ses pics de colère qui se manifestaient en peinture. Tout ce qui était à présent devant elle sur ce mur représentait ce qu'elle avait au fond d'elle, ses émotions, ses sentiments. Et finalement c'était ça, l'art. Ce qui ne réjouit pas pour autant ses parents. Quand ils entrèrent dans la chambre et virent l'oeuvre de Risa, ils se mirent tout d'abord à hurler de rage, puis ils attrapèrent la petite. Elle ne se débattit pas, les fixant de ses yeux marrons portant une lueur d'innocence. Un regard qui n'attendrit pas les adultes pour autant, ils donnèrent une bonne raclé à leur fille avant de l'enfermer dans le placard, avec une lampe de poche, un petit cahier, et un stylo. Elle devait copier la phrase "Je ne dessinerai plus sur les murs." jusqu'à ce qu'elle ait fini les trente pages du cahier. Avant, elle ne sortirait pas. Elle ne se calma pas, bien au contraire, elle remplissait son cahier de dessins et de gribouillis en tout genre, et quand elle finit son cahier, elle s'attaqua aux murs et à la porte du placard. Elle y resta deux jours, sortant juste une fois par jour pour boire et aller aux toilettes, à la fin du deuxième jour, ses parents examinèrent le placard et le cahier. Mais qu'est ce qu’ils feraient donc de cette enfant ? Elle se prit encore des gifles et des coups de pieds, mais ils la libérèrent, de toute façon ils ne pouvaient rien faire d'autre. Annecdote(s) de l'adolescence: A ses quatorze ans, elle se teignit les cheveux en rouge vifs. Quand ils virent ça, ses parents ne surent plus quoi faire. Ils n'en pouvaient plus de cette enfant. Ils l'inscrivirent dans un internat, pour qu'eux, ils puissent souffler un peu. Là-bas, elle partageait sa chambre avec une fille assez spéciale. Elle s'appelait Marie, elle avait tout un attirail de sorcière et s'amusait à chanter des incantations en latin. C'était une belle fille, elle avait de longs cheveux roux vifs, des cheveux qui attiraient Risa. Et pour la première fois, elle avait une amie. Cette histoire de magie lui plaisait également, c'était assez mystérieux, ça lui plaisait. Bien sûr, moins que ses oeuvres d'art. Et elle considérait Marie comme une oeuvre d'art. Elle était belle, vraiment belle. Et sans savoir vraiment ce qui lui arrivait, un autre sentiment naissait en elle. Elle était amoureuse de cette fille. Un jour, Risa versa une larme, Marie lui demanda ce qu'elle avait. La franchise de la première fut directe, elle lui répondit : "Je t'aime." Et cet instant magique resta gravé dans l'esprit de la jeune fille. Marie déposa un baiser sur ses lèvres, Risa cessa de pleurer, puis elle tomba dans ses bras. Elles restèrent un moment ainsi, tout près l'une de l'autre. Puis, elle découvrit un tout autre élément qui commença à la fasciner : le feu. Marie lui avait demandé d'allumer une bougie pour un autre de ses rituels magiques. Et Risa avait lâché l'allumette sans faire exprès sur une pile de papiers. Celle-ci prit feu, les flammes qui s'élevaient étaient si magnifiques, de couleurs rouges orangées et jaunes, c'était si beau ! Le surveillant arriva dans leur chambre et versa un seau d'eau sur les flammes. Puis ce fut l'interrogatoire, évidemment la franchise de Risa fut encore de la partie. Quand ils lui demandèrent comment les papiers avaient pris feu, elle répondit : "J'ai fait tomber une allumette enflammée dessus." Evidemment, elle fut renvoyée de l'école. Bien sûr, elle ne revit plus Marie et l'oublia, après tout, on pourra appeler ça une crise d'adolescence non? Annecdote(s) de la vie actuelle: Depuis combien de temps attendait-elle Dean déjà ? Dix minutes, peut-être quinze, elle avait perdu la notion du temps. Dean, c’était, à ce jour, son meilleur ami, et ils avaient prévu de se retrouver ce matin là sur un banc de central park mais Dean ne semblait pas venir. Ils avaient quinze ans à cette époque. Cinq nouvelles minutes passèrent et Dean arriva enfin, presque aussitôt, il s’excusa : « Excuse moi Riri', je ne trouvais pas de fleuriste » Risa ne comprenait pas, un fleuriste ? Quel drôle d’idée pour se promener tout de même ! Comprenant que la jeune femme n’avait toujours pas saisit, Dean sortit un bouquet de rose de derrière son dos : « Je t’aime Risa » …A la première seconde, un coup de feu retentit, à la deuxième seconde, le corp inerte de Dean tomba à terre et sa chemise blanche commença à s'imbiber de sang, et à la dernière seconde, Risa tomba dans les pommes. Pour oublier tout cela, elle décida de partir pour cette petite université, pas si tranquillepour y travailler en tant que surveillante, après avoir suivie diverses thérapies...


    {. Miroir mon beau miroir, dis moi qui est le plus beau

    Description Physique :
    On ne pourra pas dire de Risa qu’elle est le mannequin idéal. Mais malgré tout, elle tout de même plusieurs points forts dans son apparence. La jeune femme est brune (quand elle n'a pas de couleur s'entend) aux yeux noirs. Cliché vieux comme le monde, je sais. Sa longue chevelure brune est raide, parfois crépue et s’arrête à longueur de ses épaules en un léger dégradé. Elle a des yeux noir intenses, on voudrait presque s'enfuir en les voyant. La jeune fille a toujours eu un regard des plus poignants et perçants. Son regard est si froid qu’elle donnerait presque la chaire de poule à certaines personnes. Risa est assez petite. Oui, un mètre cinquante-deux je ne trouve pas ça bien grand personnellement. La petite brunette fait partie des personnes qui peuvent manger comme quatre et qui ne grossiront jamais. Elle à une démarche très classe et assez élancée.
    Style vestimentaire :
    Etant une écorchée vive à cause de son enfance plutôt sordide, pendant un certain temps Risa mit exclusivement des haut très larges. Par exemple des pulls de deux tailles de plus que la sienne etc, comme pour se cacher. Puis avec le temps, elle apprit à mettre en valeur ses formes et se mit à suivre la mode. Niveau goûts vestimentaires, Risa aime principalement porter des jeans pour ce qui est du bas et pour le haut elle aime bien les vêtements imprimés, avec des dessins plutôt compliqués de préférence et assez originaux pour qu’elle soit la seule à les mettre. Risa aime également avoir des petits détailles flashs. Tels qu’une jolie broche sur sa veste ou alors des faux ongles quand elle trouve que ça met sa tenue en valeur.
    Personne sur l'avatar : Ana Tsushiya. <3


    {. Qui se cache derrière tout ça ?

    Prénom/Pseudo : Emy.
    Age : HAHAAAA Tu peux pas savoireuh ! NANANANANEREUH !
    Où as-tu connu le forum ? : J'étais Crystal. *BAMM* Et Arkanne m'a dit qu'un forum a été mit en place pour remplacer jp Style.
    Qu'est ce qui t'as poussé à t'inscrire ? : Bah, j'étais Crystal (la fille aux cheveux roses) sur l'autre forum (ça fait deux fois que tu l'as dit bécasse) et comme j'adorais l'autre, et bah, pourquoi pas celui-ci ?
    Un dernier mot pour finir ? : J'ai lu & j'approuve le réglement !
Revenir en haut Aller en bas
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: >> Risa Inagaki__* ||   Mar 6 Mai - 21:20

    Hahahaha ma Risa ><" <3
    Bienv'nue ancienne Crystal XD
    T'es VALIDEE n_n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Arkanne Kagehi
~* I am a Pest *~
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 25
Localisation : dans l'ombre.
Date d'inscription : 05/05/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: >> Risa Inagaki__* ||   Mar 6 Mai - 21:51

Bienvenue ma n'Emy que j'aimee!!! Au plaisir de faire un Rp en ta compagnie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arkannelunaire.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: >> Risa Inagaki__* ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
>> Risa Inagaki__* ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon scale "fondetiroir" pour le RISA
» [Keri Arthur] Risa Jones tome 2: Sous l'emprise des ténèbres
» Le RISA 4 - 7 et 8 Juin 2014 - Abbaretz (44)
» Koizumi Risa [Lovely★Complex]
» RISA 2016 : Rassemblement Annuel Modélisme RC Tout Terrain Scale Trial 4x4 et Crawler à Abbaretz dans le 44 région Nantaise en Loire Atlantique dans le Grand Ouest 14-15 mai 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kinosei Art :: « Et Bla bla bla » :: Corbeille-
Sauter vers: