Kinosei Art


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aka tombo [Pv. Naoki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Aka tombo [Pv. Naoki]   Lun 5 Mai - 20:44

    La sonnerie retentit à travers tout l’établissement, et pour les élèves de Kinosei Art, c’est la fin de la journée, ils vont enfin pouvoir rentrer chez eux se reposer, si l’on peut dire, car ils ont quand même leurs devoirs à faire. Heaven fut la dernière à sortir de la salle de cours, ses livres à la main, elle se rendit d’abord aux casiers pour déposer les affaires dont elle n’aurait pas besoin et prendre celles dont au contraire elle allait se servir. Elle le referma alors que le couloir devenait de plus en plus silencieux. Aujourd’hui, elle n’était pas spécialement pressée.

    Elle passa devant la salle de musique ou l’on pouvait entendre si l’on tendait bien l’oreille. Une chanson. Heaven ne remarqua pas tout de suite, mais c’est lorsqu’elle fit demi-tour se rendant compte qu’il lui manquait un cahier qu’elle s’arrêta. Curieuse, elle poussa doucement la porte qui grinça. La pièce était vide, ni élèves, ni professeur n’étaient là. Pourtant, il y avait toujours cette musique. Elle remarqua que la chaîne-hifi était allumée. Heaven soupira. Dans sa tête, elle s’imaginait déjà que l’école était hantée ou un truc dans le genre. Sans doute que le professeur avait oublié, ou qu’un élève l’avait allumée, la porte n’étant pas fermer à clé.

    Heaven posa ses affaires sur le bureau, partant à la recherche de la télécommande qu’elle trouva sur la table juste en face, elle éteignit la musique avant de la reposer au dessus de la chaîne et récupéra ses cahiers. Elle apprêtait à quitter la pièce lorsque son regard fut attiré par le piano. Elle fit alors demi-tour, et alla s’asseoir devant celui-ci. La nourrice qui s’occupait d’elle et de sa sœur durant son enfance en jouait. Lentement, elle laissa ses doigts glissaient sur les touches reproduisant la gamme l’une des seules choses qu’elle savait faire avec cet instrument. Hell regarda par-dessus son épaule pour voir si il y avait quelqu’un avant d’à nouveau laisser ses doigts chatouillaient les touches dans une mélodie très calme que sa nounou lui avait appris. Elle se mit à chantonner les paroles :


    « Yûyake-koyake no akatombo.
    Owarete mitano wa itsu no hi ka.

    Yama no hatake no kuwa no mi o
    Kokago ni tsunda wa maboroshi ka… »



    Elle s’arrêta se rendant compte qu’elle avait complètement oublié la suite.


    « Raaah merde c’est quoi déjà ToT »


    Elle appuya sur la touche la plus aigue.


    « Bouhouhou fais chiiiiiiier TT J’ai vraiment une mémoire de poisson, j’connais la moitié et pas la suite, nan mais c’est quoi ça ? Jun vient m’aider TT Nan, y doit pas connaître =_= Quoi que… Je parle toute seule c’est grave… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mar 6 Mai - 20:52

    « Bon, je crois que j'en ai assez fait pour aujourd'hui. »

    C'est après deux heures de travail acharné que Naoki s'étala de tout son long sur la chaise la plus proche de lui. Cet après-midi, son professeur de musique avait annulé son cours pour une raison inconnue et contrairement à tous les autres qui en avaient profiter pour sortir dans les parcs de Tokyo, Naoki était resté dans la salle de musique. Pour s'entraîner, il avait prit un CD au hasard dans sa chambre et l'avait fait tourner pour chanter par dessus. Maintenant qu'il avait bien chanter, il était fatigué et de toute manière, les sons qui sortaient de sa bouche n'étaient plus si beau. Le problème avec la voix c'est qu'à force de trop l'utiliser, elle se fragilise. Si le jeune nippon continuait encore son exercice, il pouvait être sûr que le lendemain il ne pourrait plus parler.

    Après avoir laissé échapper un long et profond soupir de soulagement, Naoki se releva de sa chaise et chercha du regard ses affaires. Il les repéra sur une des table, sa veste posée par dessus son sac. D'un pas assez lent, il se dirigea vers la table en question et enfila sa veste. Malgré la chaleur, il préférait la garder sur lui sans d’ailleurs savoir pourquoi, c’était comme ça un point c’est tout. Une fois les deux manches enfilées et la veste bien droite, il passa son bras dans l’anse de son sac qu’il posa sur son dos. Après avoir passé sa main dans ses doux cheveux pour les remettre en place, Naoki marcha d’un pas plus rapide vers la porte de la salle, bien décidé à s’allonger dans son lit et se reposer un peu. Alors qu’il était tranquillement en train de marcher dans les couloirs de Kinosei Art, il se rappela avoir laisser la chaîne hi-fi allumée et surtout, son CD. Hors de question que quelqu’un lui pique. Le nippon fit un demi-tour sur lui même et accéléra la cadence pour être certain d’arriver avant qu’une personne n’ai le temps d’entrer dans la salle. Par malchance, il avait déjà traverser une grande partie de l’établissement avant de se rendre compte de son oubli et avec la circulation, il risquait de mettre au moins dix minutes avant d’arriver. Être dans un grand établissement c’est bien mais ça peut avoir des inconvénients, la preuve.

    Quand Naoki arriva essoufflé devant la salle de musique, il entendit une petite voix douce chanter sur un morceau, qui paraissait très simple, de piano. Et voilà, quelqu’un avait eu le temps de venir et en plus il n’entendait pas la chaîne. Si on avait rayé son CD, ça allait mal aller. Il attendit que la fille termine de chanter et quand elle s’arrêta il ouvrit la bouche pour parler mais celle-ci se mit à se parler à elle-même. Naoki resta figé sur place, la bouche ouverte, si quelqu’un le voyait comme ça =__=
    Il se racla la gorge assez bruyamment pour montrer sa présence puis parla d’un ton supérieur à la jeune fille :


    « Tu n’aurais pas vu un CD traîné par hasard ? »

    Pendant qu’il lui parlait, il repéra la jaquette de son fameux CD posée sur la chaîne hi-fi, il se dirigea pour aller la récupérer et quand il l’ouvrit il remarqua avec effroi qu’elle était vide. Finalement il se rendit compte qu’il avait tout simplement oublié de ranger le CD alors il se chargea de le ranger bien soigneusement. Il n’avait même pas prit la peine de dire à la fille qu’il l’avait trouvé et qu’elle n’avait pas besoin de chercher pour lui. Quand il eu enfin ranger son CD dans son sac, calé entre deux cahiers, il se tourna vers la blonde et lui dit avec un petit sourire :

    « Tu devrais éviter de parler toute seule, ça fait peur »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mer 7 Mai - 13:18

    « Beuh ! »


    Un peu énervée, elle refit une nouvelle fois la gamme, mais s’arrêta en plein milieu lorsqu’elle entendit quelqu’un se racler la gorge. Et merde, on l’avait entendu. La honte, Heaven savait bien qu’elle n’était ni douée au piano, ni au chant, dans sa tête elle avait une voix de casserole. Bien qu’en vérité ce soit faux, elle avait une voix douce et enfantine, mais rien d’exceptionnellement beau quoi. Elle se retourna timidement vers la personne qui venait de pénétrer dans la pièce.


    *Nia, un beau jeune homme =O *


    Beau ? Le mot était bien faible. Ce garçon était tout simplement magnifique. On aurait dit un ange. A cet instant Heaven était comme qui dirait hypnotisé, le détaillant du regard. Ses traits étaient si beaux, il fallait qu’elle se souvienne de son visage le plus possible. Elle voulait le dessiner, et elle le ferait. Le japonais ouvrit alors la bouche lui demandant si elle n’avait pas vue son CD. Heaven leva un sourcil. CD ? Elle ne se souvenait pas en avoir vue. Elle regarda autour d’elle brièvement, mais le jeune homme sembla retrouvait bien vite son bien qui était tout simplement resté dans l’appareil.

    Il se tourna d’abord vers elle, affichant un petit sourire qu’une fois de plus Heaven prit soin de bien imprimer dans sa cervelle de fausse blonde. Il parla à nouveau en lui disant qu’elle devrait éviter de parler seule. Hell haussa les épaules.


    « Tant pis si ça fait peur aux autres. En général je ne le fais pas devant les autres. Si tu m’as entendu c’est par erreur. Donc. »


    Heaven se fichait un peu de ce qu’on pouvait penser d’elle. Sa réputation dans son ancien établissement étant celle d’une pétasse droguée, elle ne pourrait pas faire pire ici. Passée pour une folle ne la dérangeait pas du tout à côté de sa. Elle enleva sa casquette, pour remettre de l’ordre dans ses cheveux avant de la remettre. Elle se leva, tira sur son tee-shirt et ouvrit la bouche pour parler sans aucun accent. Ayant vécu toute sa vie au Japon, c’était une des rares étrangères à réussir à parler aussi bien la langue de ce pays.


    « Au fait, moi c’est Heaven. A qui ai-je l’honneur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mer 7 Mai - 18:16

    En entrant dans la pièce, Naoki n'avait même pas prêté attention à la jeune fille. D'ordinaire, il examinait en détails les gens qu'ils voyaient mais disons que cette fois-ci il était bien trop occupé à chercher son précieux CD pour regarder l'inconnue. Maintenant qu'il avait récupéré ce qui lui appartenait, il pouvait commencer à décortiquer la jeune fille. La première chose qui lui sauta aux yeux ce fut ses cheveux, ils étaient d’un blond extrêmement blond. Le jeune homme avait l’habitude de voir cette couleur sur des garçons visualeux mais pas sur des filles alors il fut un peu surpris. Cependant il remarqua par la suite qu’elle était occidentale et que cela collait mieux avec le blond que pour les asiatiques qui naissaient avec les cheveux noirs. Il ne fut d’ailleurs pas étonné de voir une occidentale ici, l’école était tellement réputée que des gens du monde entier y venait faire leurs études. Son regard descendit sur ses vêtements, il esquissa un léger sourire à la vue d’un style aussi coloré.

    Naoki avait maintenant fini d’observer la jeune fille et en avait déduit qu’elle était une personne à qui il pouvait adresser la parole. Elle avait un style soigné et malgré le fait qu’elle parle toute seule, elle paraissait plutôt clean et sympathique. D’ailleurs en parlant de sa manie à se parler à elle-même, elle répondit à sa remarque avec un ton qui ne laissait entendre aucune susceptibilité à ce sujet. Après tout si elle n’avait pas honte c’était bien tant mieux pour elle, Naoki se fichait bien de savoir si les gens allaient avoir peur d’elle ou pas, il lui avait seulement dit ceci pour l’informer.

    Après avoir fini de répondre, la jeune fille remit sa drôle de casquette en place, d’ailleurs celle-ci lui rappelait assez celle que Jun portait de temps en temps. Naoki n’a jamais aimé les casquettes, il ne trouve pas ça très classe et puis ça pourrait aplatir ses beaux cheveux…
    Naoki sortit de sa pensée envers son meilleur ami quand il vit la blonde se lever et se présenter. Alors comme ça elle s’appelait Heaven ? Ce prénom collait parfaitement au personnage coloré. Ce qui vint à la suite de sa phrase tira un énorme sourire, magnifique d’ailleurs, à Naoki. Il aimait bien cette fille. Pourquoi ? Tout simplement qu’il avait apprécié le fait qu’elle parle d’honneur en lui parlant. Bon, peut-être avait-elle dit ça uniquement par réflexe mais en tout cas, le nippon était flatté.


    « Naoki Hayashi, enchanté de faire ta connaissance »

    Oui, la blonde ne lui avait pas donné son nom de famille et lui si. Naoki donnait son nom de famille à tout le monde pour rappeler qu’il était le fils d’un chef d’entreprise de cosmétique et d’une ancienne mannequin. Il appréciait que les gens sachent en le rencontrant qu’il appartenait à une famille plutôt connue dans le pays et riche.

    Naoki soupira, il était vraiment fatigué et le silence qui régnait dans cette pièce le gênait. Il s’apprêtait à la quitter mais il se tourna alors rapidement vers Heaven. Elle était dans la salle de musique, jouait du piano et chantait et pourtant il ne l’avait jamais vu dans un de ses cours de musique en deux ans ici. Intrigué, il lui posa la question :


    « T’es étudiante en musique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mer 7 Mai - 23:40

    Le beau jeune homme se présenta sous le nom de Naoki Hayashi. Naoki… Elle avait toujours aimé ce prénom. D’ailleurs, elle était déjà sortie avec un garçon le portant, mais ça n’avait pas duré plus d’une semaine si ses souvenirs sont bons. Non seulement elle se lassait vite, mais en plus, il fallait pouvoir supporter qu’elle passerait plus de temps à dessiner son compagnon lorsqu’elle le voit qu’autre chose. Bien que faire l’amour soit pour elle une occupation très distrayante aussi. C’est après une petite minute qu’Heaven fit le rapprochement, Hayashi : chef d’entreprise de cosmétique + mannequin célèbre = Naoki. C’était sans doute pour cette raison que ce garçon était si beau.


    « Enchantée. »


    Elle fit un grand sourire comme à son habitude. Heaven souriait tout le temps. Peut être même dans son sommeil. Un silence pesant s’installa dans la pièce, durant lequel Hell remarqua que comparer à Naoki, elle était minuscule. En même temps, s’il mesurait sans doute plus d’un mètre soixante dix, elle ne faisait qu’un pauvre mètre cinquante six. Il s’apprêtait à quitter la pièce, mais il se retourna brusquement vers elle ce qui eut pour effet de faire sursauter la petite blonde. Hayashi lui demande si elle était étudiante en musique ce qui la fit un peu rire.


    « Heureusement que non, il manquerait plus que ça, je casserais les oreilles à tout le monde. Non, moi je suis en dessin. Toi par contre tu dois l’être, nan ? Tu joues d’un instrument, ou… Tu chantes ? »


    Heaven retourna s’asseoir devant le piano, Naoki se retrouvant face à son dos. Elle appuya un peu sur toutes les touches, avant de rejouer la berceuse. Sans chanter cette fois-ci. Elle ne voulait pas prendre le risque de se ridiculiser puisqu’Hayashi était sans doute étudiant en musique. Peut être connaissait-il la mélodie qu’elle cherchait ?


    « Tu connais la berceuse Akatombo ? Celle avec la libellule. Ma nourrice me la chantait toujours, j’ai complètement oublié l’autre moitié. J’ai une mémoire de poisson rouge x) »


    Elle rit d’elle-même, se retournant pour voir Naoki. Une seconde. Naoki. Elle connaissait un Naoki, non pas celui avec qui elle était sorti, un autre, dont on lui avait parlé très souvent d’ailleurs. On ne lui avait dit que du bien de ce jeune homme. Cependant, elle n’arrivait pas à se souvenir qui avait bien pu lui parler de lui. Tant pis. Ce n’était pas bien important.


    « Tu me laisseras te prendre en photo ? J’aimerai te dessiner =P »


    Dit-elle sur un ton enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mar 13 Mai - 19:55

    Sa phrase fini d’être prononcée, Naoki se rendit compte à quel point elle était absurde. Cette fille ne pouvait pas être en musique, il ne l’avait jamais vu et pourtant il connaissait tous les étudiants de cette section au moins de vue ! Enfin maintenant qu’il avait posé la question c’était trop tard, la fille lui confirmerait sans doute le fait qu’il ai raison. Et… bingo ! C’est vraiment impossible qu’un garçon comme lui puisse se tromper, avec l’éducation qu’il avait reçu il etait devenu parfait – du moins de son point de vue -. Quand elle ajouta qu’il valait mieux qu’elle ne soit pas en musique à cause de son horrible chant, Naoki ne put retenir un petit rire moqueur même si le peu qu’il avait entendu de sa voix était mignon. C’est juste que les gens qui se rabaissent avaient le don de le faire rire.

    Au lieu de laisser retomber le silence, la jeune fille lui posa à son tour la question. Ca ne se voyait pas qu’il était musicien ? Avec cette classe il ne pouvait que l’être et puis pourquoi il aurait un CD dans cette pièce si il ne l’était pas ? Enfin, il ne lui en voulait pas trop d’avoir posé la question parce qu’il appréciait tout de même qu’elle s’intéresse à lui.


    « Oui j’y suis. Je suis venu ici pour le chant mais comme mon meilleur ami joue merveilleusement bien de la guitare il m’apprend. Il s’appelle Jun, je sais pas si t’en a déjà entendu parler. De toute manière ce n’est pas bien difficile de le rater… »

    Ca c’était sûr, c’était impossible de rater Jun dans les couloirs de l’université ou encore même dans Tokyo. Il avait un style vestimentaire si particulier que même sans le vouloir, notre œil était automatiquement attiré sur lui. Naoki n’avait jamais spécialement accroché à son style mais ça ne l’empêchait pas de l’aimer ce guignol. D’ailleurs il se demandait encore pourquoi ce jeune homme si différent de lui était son meilleur ami, il y a des choses bien étranges dans la vie qui ne valent pas la peine de nous pourrir la vie à réfléchir.

    Perdu dans ses pensées, Naoki n’avait même pas remarqué que la blondinette était repartit vers le piano, faisant glisser doucement ses toutes petites mains sur les touches. Pour quelqu’un qui n’étudiait pas la musique, c’était pas mal. Trouvant la mélodie jolie, le nippon tira une chaise vers lui, posa son sac par terre et s’installa sur la chaise pour la regarder jouer. Elle se retourna après vers lui pour lui demander si il connaissait une certaine berceuse appelée Akatombo. Il n’en avait jamais entendu parler, il n’avait jamais entendu de berceuse d’ailleurs. Sa mère, par manque de temps, avait engagé une dame qui devait lui faire son éducation assez strictement donc il n’avait pas grandit comme les autres avec les berceuses le soir, les bisous et autres. C’était peut-être pour ça qu’il avait ce côté distant et pas très affectueux avec les gens d’ailleurs…


    « Non, je connais pas »

    Il sourit à nouveau quand la blondinette rit toute seule, non vraiment elle était bizarre elle. Il remarqua par la suite qu’elle le regardait tout en aillant l’air de réfléchir, est-ce qu’il avait quelque chose sur son visage ? Une tâche sur sa veste ? Inquiet, Naoki vérifia en sortant un petit miroir de poche de son sac mais rien. Il releva alors son regard vers elle, qu’est ce qu’elle avait comme ça à le dévisager ? Certes ce n’était pas désagréable – au contraire – mais il commençait à se poser des questions. Finalement elle se décida à lui parler et lui demanda si elle pouvait le prendre en photo pour le dessiner ensuite. Naoki ouvrit légèrement la bouche et resta scotchée devant le sourire de la jeune fille. Le dessiner ? Et ben, sur ce coup il était réellement flatter ! Le fait qu’elle veuille le dessiner voulait forcément dire que son visage était beau ce qui ravi au plus au point le jeune homme. Il referma sa bouche et pour frimer, passa avec classe et sensualité sa main dans ses beaux cheveux châtains clairs.

    « Bien sûr, si ça peut te faire plaisir » lui dit-il en se levant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mar 13 Mai - 21:56

    Jun ! Voilà d’où elle le connaissait ce jeune homme. Naoki était son ami chanteur dont il lui avait tant parlé. Dont il n’avait cessé de dire du bien. Elle se traita mentalement de débile. A croire qu’elle était atteinte Alzheimer. Heaven avait toujours eu une mémoire de poisson, étant toujours dans la lune, tête en l’air, et maladroite, ça n’avait rien d’étonnant. Ca ne faisait qu’amplifier son air de gamine. Vous savez quand on doit toujours rappeler aux enfants d’aller se coucher, de se brosser les dents, de faire ceci ou cela et qu’une demi heure après ils oublient, eh bien, Heaven était pareil. Sauf qu’à son âge, ça commencer à devenir embêtant. Surtout lorsqu’elle oublier ses cahiers, ou encore les jours ou il y a des contrôles zappant complètement de réviser par la même occasion.


    « Bien sur que je connais Jun. On ne peut pas le rater. J’me disais aussi avoir entendu parler de toi, mais je ne me souvenais plus qui m’avait dit tant de bien sur ta personne =p »


    Elle se tapa sur la tête en tirant la langue avant de murmurer pour elle-même un « baka ».


    « Même si la première fois que je l’ai vue je l’ai confondu avec un violeur. Il m’avait vraiment fait peur >o< J’ai cru qu’au début il voulait juste baiser d’ailleurs. Comme il me parlait, mais il a vite changé. Je crois qu’il me considère comme une sorte de petite sœur et… »


    Heaven s’arrêta soudainement regardant Naoki. Elle mit sa main devant sa bouche, elle parlait trop, beaucoup trop. Elle était sans doute entrain de l’ennuyer.


    « J’m’excuse je parle trop. Au moins, il n’y a pas de blanc comme ça… »


    Elle haussa les épaules et retourna à son piano quelques instants. Naoki lui avoua alors ne pas connaître cette berceuse. Heaven se traita une nouvelle fois d’idiote dans sa tête. Evidemment, un fils de mannequin et de chef d’entreprise n’avait sans doute pas eu la même éducation que tous les autres. Elle secoua la tête de gauche à droite en se répétant « Baka, baka, baka » puis releva le visage vers Naoki un sourire aux lèvres comme d’habitude.


    « J’aurais du m’en douté. Je sais d’où tu viens. Fils d’un chef d’entreprise et d’une ancienne mannequin nan ? Tu es né et a grandi dans le même milieu que moi, mon nom entier c’est Heaven Dakota Rose.»


    Par la suite, elle pensait qu’il arriverait sans peine à faire le rapprochement entre son nom de famille et l’agence de son père.


    « C’est ma nourrice qui me la chantait petite. Elle chantait bien. D’ailleurs, en parlant de chanter, aurais-je un jour le droit de t’entendre ? =D »


    Naoki passa sa main dans ses cheveux après qu’Heaven lui ai demandé si elle pouvait le prendre en photo. Elle rit légèrement :


    « Oui tu es très beau c'est sa c'que tu veux entendre XD Tes traits sont fins, donc facile à dessiner. »



    Heaven disait ce qu’elle pensait quoi qu’il arrive. Elle sortit son portable (dernier cri bien sur) et prit en photo le visage du garçon, avant de cadrer la prochaine photographie pour qu’elle l’ai de la tête aux pieds. Elle sourit d’un air enfantin, inclinant légèrement la tête à droite et dit :


    « Merci =D Huhu ! Tu connais Jun depuis seulement cette année nan ? Il parait que vous êtes très différent, sous quel point ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mer 14 Mai - 19:37

    A peine eu-t-il fini de prononcer le prénom de Jun que la blondinette sembla parcourue par une illumination. Naoki pensa alors qu’il avait eu raison de penser qu’elle le connaissait. Quand je dis qu’il a toujours raison c’est qu’il a toujours raison hein. Après qu’il eu fini de parler, la jeune fille prit rapidement la parole et lui parla de Jun. Alors comme ça il parlait de lui à cette fille ? Et puis en bien en plus, ah ce Jun était vraiment un type bien. Par contre, Naoki se demandait bien pourquoi Jun lui avait dit ça à elle, si elle était importante pour lui il lui en aurait sûrement parlé mais le prénom d’Heaven prononcé par lui ne lui rappelait rien du tout. Comme par magie, les dernières paroles de son interlocutrice lui éclaircirent la mémoire. En effet, Jun lui avait déjà parlé de sa fameuse petite sœur mais il ne lui avait jamais dit son prénom et n’avait pas précisé son physique non plus. En à peine deux minutes, Naoki venait d’apprendre deux choses intéressantes. Jun aimait dire des choses bien sur lui et sa petite sœur était une blonde platine occidentale haute comme trois pommes. Il devrait peut-être oublier un peu plus souvent ses CD si à chaque fois ça lui permettait d’apprendre quelque chose.

    « C’est vrai que son style vestimentaire ne donne pas envie de l’approcher…Mais c’est tout de même quelqu’un de bien. En tout cas, je suis content de voir enfin sa petite sœur dont il me parle si souvent »

    Un petit rire sortit de la délicieuse bouche de Naoki lorsqu’ Heaven avoua qu’elle parlait trop en plaquant sa main sur sa bouche, quel drôle de personnage. Sa personnalité enfantine collait parfaitement avec l’excentricité de Jun, pas étonnant qu’ils s’entendent tous les deux.

    Le fait que le jeune homme ne connaissent pas la berceuse citée par la jeune fille ne sembla pas l’étonner plus que ça. Elle lui confia par la suite qu’elle devait se douter de cela vu son rang, son nom avait donc fait tout son effet. Naoki ne remercierait jamais assez ses parents d’être ainsi connus dans le pays et lui permettre d’être lui aussi connu des autres mais bientôt il serait connu non pas parce qu’il était le fils d’un chef d’entreprise marié à un ancien mannequin mais parce qu’il sera un artiste talentueux.

    Rose ? Naoki avait déjà entendu ce nom de famille quelque part, ça il en était sûr. Il réfléchit un instant et après réflexion il réussit à mettre un visage à ce nom. Monsieur Rose était le directeur d’une agence de mannequin. La mère de Naoki avait fait ses début dans son agence d’ailleurs mais elle était partie par la suite dans une autre agence. Depuis leurs deux agences étaient en perpétuelle compétition. C’était vraiment intéressant de savoir que la fille du concurrent de sa mère se trouvait en face de lui, vraiment très intéressant…


    « Je suis d’autant plus ravi de faire ta connaissance Heaven ! »

    Naoki ponctua la fin de sa phrase par un sourire accompagné d’une petite courbette du parfait jeune homme poli. Il aurait aussi pu lui baiser la main mais Naoki n’avait jamais vraiment apprécié cette manière de dire « enchanté » aux femmes, c’était un peu trop « vieux jeu » à son goût.
    La tête à nouveau bien relevé, il écouta à nouveau son interlocutrice. Elle était amusante à toujours parler, avec il devait être totalement impossible de s’ennuyer.

    Quand le nippon passa sensuellement sa main dans ses cheveux, Heaven rigola et lui assura qu’il était beau voulant apparemment lui faire plaisir. Même si ce n’était pas dit très naturellement, Naoki appréciait toujours d’entendre ça, surtout de la bouche d’une fille d’un directeur d’une agence de mannequin…Le jeune homme leva donc ses fesses de la chaise sur laquelle il s’était assis un peu avant et s’approcha de quelques centimètres vers la blondinette. Il la regarda sortir de sa poche un portable dernière génération qui ressemblait étrangement au siens, plutôt normal vu leur rang social ils pouvaient se le permettre. Il releva ensuite sa tête pour ne pas qu’elle soit penchée quand elle prendrait la photo, ce serait vraiment dommage. En une seconde la photo était prise. Elle en prit une deuxième ce qui fit sourire à nouveau Naoki, elle voulait un souvenir de sa classe c’était normal… XD La « séance photo » enfin finie, le nippon retourna vers sa chaise et s’installa à nouveau dessus, rester debout c’était pas épuisant.

    Encore une fois, ce fut elle qui parla en premier, revenant sur le sujet de Jun. Elle lui demanda depuis combien de temps ils se connaissaient, proposant l’hypothèse de cette année mais par manque de chance c’était raté. Les deux jeunes hommes s’étaient rencontrés à leur arrivée à Kinosei Art c’est à dire deux ans auparavant. Naoki s’apprêtait à le lui dire mais elle continua de parler, lui demandant ensuite en quoi ils étaient si différents. Elle avait passé au moins dix minutes avec Naoki et elle n’avait même pas remarqué la différence avec Jun ? On ne pouvait pas dire qu’elle avait le sens de l’observation, étrange pour une dessinatrice =o=


    « On se connaît depuis plus longtemps, ça va faire deux ans. Ce qui nous différencie ? Disons que Jun est beaucoup plus agité que moi ,autant physiquement que mentalement. Et toi ? Je ne me souviens plus depuis quand vous vous connaissez. »

    Ne connaissant pas la petite sœur de Jun, Naoki n’avait jamais vraiment essayé de retenir tout ce que son meilleur ami lui disait à propos d’elle. Si il avait su qu’il allait la rencontré il aurait essayé de retenir certaines choses afin de ne pas paraître idiot. Maintenant qu’elle était en face de lui, il allait pouvoir remédier au problème.

    « Tu as à quel âge au fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Lun 19 Mai - 18:45

    Il était vrai que le style de Jun sortait vraiment du lot. Mais c’était ce qu’elle avait aimé en premier chez lui. Car ce n’était pas à cause de ses vêtements qu’il lui avait fait peur. Plutôt parce qu’elle pensait être seule ce soir là, et qu’il s’avérait en fait qu’il se trouvait même pas deux mètres plus loin. Heaven ayant souvent la tête dans la lune, ne l’avait pas remarqué. Si elle l’avait croisé dans les couloirs de l’école, elle se serait sans doute retournée sur son passage comme beaucoup de personnes, et aurait sans doute cherché à en savoir plus sur lui avant d’aller elle-même lui adresser la parole.


    « J’aime beaucoup les gens qui ne rentrent pas dans le moule. Donc, j’ai tout de suite aimé Jun. »


    On ne pouvait pas douter de ses dernières paroles. Elle-même faisait tout dans sa manière de s’habiller pour être unique dans son genre. Son maquillage très colorés, ses vêtements qui le sont tout autant, ses cheveux blonds platines, ses piercings. Parfois, elle pouvait aller jusqu’à jeter des vêtements qu’elle avait acheté récemment si elle les voyait sur quelqu’un d’autre. Bien qu’en ce moment Heaven se soit un peu calmée de ce côté-là.


    « Je déteste la banalité, ni le manque de personnalité. »


    Déclara-t-elle quelques minutes après en gardant néanmoins un léger sourire sur les lèvres. Rendant cette déclaration moins sérieuse qu’elle ne devrait l’être. De toute manière, on avait du mal à imaginer une Heaven sérieuse.

    Naoki rajouta qu’il était d’autant plus ravi de faire sa connaissance. Ce qui confirma à notre jeune Rose qu’il avait fait le lien entre sa famille et la célèbre agence. Hell avait fréquenté, comme ce garçon sans doute, toutes ses soirées mondaines ennuyantes ou l’on devait bien se tenir pour faire honneur aux parents. D’un côté, elle l’avait fait dans l’espoir qu’on la remarque un peu, mais au final, elle était restée dans l’ombre de son père à chaque fois. Pour elle, Kinosei Art était sa dernière chance pour être reconnu. Surtout après avoir fait la une d’un magasine à scandale lorsqu’elle avait été chopé complètement shooté. Plus personne ne la premier au sérieux dans ce monde superficielle.


    « J’aimerai bien, que tu m’appelles Hell s’il te plais. »


    Vous trouvez ça étrange ? Vous n’êtes pas les seuls croyez-moi. Pourquoi une personne dont le prénom signifie « paradis » voudrait se faire appeler « enfer » ? Eh bien, la réponse à la question se trouve dans le passé d’Heaven. Jun est une des rares personnes à le connaître.

    Par la suite, Naoki répondit à la question que la blonde venait de lui poser. Voilà deux ans qu’il connaissait Jun alors. Et plus il le regardait, plus elle comprenait ce qu’il entendait par leurs différences. Il lui retourna alors la question.


    « Depuis le début de l’année. Il n’a suffit qu’une soirée pour qu’on soit très proche, sans doute que Jun a un don pour tisser des liens avec les gens. Il a su me faire parler d’une chose que quasi personne ne connaît de moi. Il faut être fort pour le faire. »


    Elle perdit un peu son sourire sur ces dernières paroles, mais le retrouva immédiatement lorsque Naoki lui demanda son âge.


    « 18 ans poil aux dents =p Et toi ? »


    Gamine un jour, gamine toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Lun 26 Mai - 18:05

    « Je déteste la banalité, ni le manque de personnalité. »

    Cette phrase aurait dû sortir de façon plutôt froide vu son sérieux mais non, la jeune blondinette trouva tout de même le moyen de sourire. Naoki resta dubitatif devant un comportement si gai, quand les gens souriaient à longueur de journée ils avaient tendance à effrayer le nippon. Quand il était petit sa grand-mère paternel lui offrait un clown à chaque fois qu’elle venait le voir, à force de trop les voir Naoki avait commencé à être appeuré devant leur sourire et par la suite le sourire incessant des gens qu’il pouvait rencontrer. Quelle idée d’offrir des clowns hideux au sourire de psychopathe à un enfant ?
    Naoki était néanmoins d’accord avec Heaven à ce sujet. A cause de son rang il a toujours eu le droit à des imbéciles pots de colle qui tentaient de copier son style, sa façon de parler uniquement dans le but de devenir aussi merveilleux que lui. Les gens sont vraiment idiots, personne ne peut ressembler à Naoki, il est bien trop classe pour être égaler.

    Le dos bien calé sur le dossier de la chaise, Naoki fixait le sol en réfléchissant à ce qu’il venait d’apprendre. Le fait que cette fille soit la fille du concurrent de sa mère pouvait lui permettre de l’aider mais d’un autre côté il s’en voudrait sûrement. Non pas parce qu’il pourrait causer des problèmes à l’agence de son père mais plutôt parce que cette gamine était la petite sœur adorée de Jun. Non, il valait mieux que Naoki oublie son rang, il ne voulait absolument pas faire de mal à Jun, que ce soit directement ou indirectement. Le jeune homme s’apprêtait à regretter intérieurement d’avoir pris cette décision mais Heaven prit la parole, encore une fois. Il releva la tête vers elle par politesse et l’écouta parler. Alors comme ça mademoiselle souhaitait se faire appeler Hell ? Naoki releva son sourcil droit et la fixa pendant quelques secondes de silence. Pourquoi une fille portant le nom de paradis souhaitait-elle se faire appeler enfer ? Là il ne comprenait vraiment pas, surtout qu’Heaven était beaucoup plus joli que Hell. Enfin elle voulait qu’il l’appelle ainsi alors il le ferait, il se fichait royalement de l’appeler par tel ou tel prénom et puis si ça pouvait lui faire plaisir
    .

    « Il n’y a aucun problème…Hell. Je peux cependant te demander pourquoi ou c’est trop indiscret ? »

    Le sujet revint ensuite à Jun, ce qu’il pouvait être demandé ce jeune homme ! Contrairement à lui et Naoki qui se connaissaient depuis deux ans, Heaven avait fait sa connaissance seulement depuis le début de l’année. Le nippon fut quelque peu jaloux, lui et Jun avait mit beaucoup plus de temps avant de devenir très proches. Etait-il si difficile de gagner la sympathie de Naoki ? Hahahaha, cette question est tellement idiote que je ne peux pas y répondre. Heaven, ou plutôt Hell pardonnez-moi pour l’erreur, fit des louanges à Jun. Il était vrai qu’à ce gars on avait envie de se confier, il était fort oui…mais pas autant que Nao-kun hein quand même u_u

    Connaître un peu plus la blondinette courte sur pattes, c’était bien le nouvel objectif de Naoki qui voulait faire plaisir à son meilleur ami. La première question qui lui était passée par la tête était bien entendu son âge, cependant il craignait un peu de sa réponse. Et si elle n’avait que 16 ou17 ans ? Il se voyait quand même mal rester avec une gamine de cet âge. Il fut soulagé quand elle lui répondit avoir 18 ans, cependant il fut choqué de l’entendre ajouté « poil aux dents ». Apparemment le fait qu’elle est 18 ans ne changeait pas grand chose à son comportement. Lors des galas chics pour les mannequins elle ne devait pas être trop appréciée par les autres si elle parlait comme ça, c’était bien dommage, elle n’était pas méchante après tout.


    « Tout comme Jun j’ai 19 ans. Le plus bel âge je trouve »

    Naoki fit un charmant petit sourire à Hell qui pouvait faire penser aux beaux gosses dans les mangas qui illuminent toute la page au moindre sourire. Il se releva et avança d’un pas ni trop rapide ni trop lent vers la jeune fille. Sans lui demander la permission, il plongea sa main dans sa poche sans penser à ce qu’elle pourrait croire en sentant sa main ici. Cependant tripoter Hell n’était pas son but XDD Il retira son portable de sa poche et alla dans ses images afin de voir la tête qu’il faisait sur les photos qu’elle avait prises. A la vue de la première photo, Naoki émit un petit rire fier :

    « Mes parents m’ont bien réussi tout de même. Je suis sûr qu’en tant que mannequin j’aurais été très bon, mais la musique est plus intéressante que poser bêtement devant des photographes super efféminés qui délirent tout seuls »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Mer 4 Juin - 12:25

    Heaven n’avait jamais rencontré de personne de son âge venant du même milieu qu’elle. Et à présent, en voyant Naoki, elle ressentait ce sentiment étrange d’avoir eu de la chance. Elle ne savait pas pourquoi elle pensait ça. Mais le jeune homme qui se tenait en face d’elle, semblait tellement différent, qu’il ne pouvait pas avoir eu la même enfance qu’elle. Il avait l’air très sur de lui, un peu prétentieux sur les bords. Elle n’aimait pas ce genre de personnes. Habituellement. Pourtant, Hell trouvait que c’était ce qui faisait son charme. Car du charme, oh oui il en avait. Et pas qu’à cause de son physique, il dégageait quelque chose. Heaven aimerait bien le voir sur scène, il devait avoir un charisme incroyable dans ces moments là. Il accepta de l’appeler par son surnom, mais il lui demanda tout de même pourquoi elle tenait à ce qu’on l’appelle ainsi.

    Pour être honnête, Heaven ne savait plus vraiment qui l’avait appelé ainsi pour la première fois. Elle se rappelle juste, que lorsqu’elle avait dit qu’elle préférait qu’on la nomme par son prénom. On lui avait répondu que « Hell » que son prénom lui allait très mal. C’est sur que durant le début de son adolescence, elle n’avait rien d’un ange. Et sans doute que s’appelait « paradis » était ridicule lorsque l’on trainait avec des ados pas vraiment fréquentables. Heureusement, elle avait réussis à s’éloigner de ces gens-là. Mais pas avec classe. Son père lui en avait longtemps voulu, il avait eu peur qu’à cause des bruits qui couraient sur sa fille son entreprise perde de sa popularité. La blonde sortit de ses pensées, et leva la tête vers le japonais. Elle avait un peu perdu son sourire éclatant.


    « Parce que je ne mérite pas de m’appeler paradis. J’ai fais trop d’erreur pour sa. »


    Elle haussa simplement les épaules. Se forçant cette fois à sourire, et cela se voyait. Hell le vit alors se lever, l’interrogeant du regard, elle leva un sourcil, et lorsqu’elle sentit sa main dans sa poche, elle sentit le rouge lui montait aux joues. Nan mais, il lui faisait quoi là ? Il n’était pas censé être un fils de bourge bien éduqué ? Heaven baissa la tête pour éviter de montrer à Naoki son visage légèrement empourpré. Elle garda la tête baissée pendant qu’il parlait tout en l’écoutant bien sur. Et lorsqu’il eut fini, elle releva le regard vers lui, les joues encore un peu rosis.


    « La modestie ne t’étouffe pas mon cher. »


    Avait-elle dit sur un ton qu’elle voulait snob, bien qu’elle n’y parvienne pas vraiment. Ce qui eut pour effet de la faire un peu rire.


    « Non seulement la plupart des photographes sont efféminés, mais en plus je les trouve mal habillé. Et mal poli. Puis la plupart du temps ils sont moches. »


    Hell fronça les sourcils avant de rire à nouveau.


    « Mais le pire n’aurait pas été les séances photos. Je trouve que les galas sont d’un ennuie. Il ne s’y passe jamais rien. Et la moyenne d’âge est de 40 ans, ou s’il y a des garçons de mon âge, la plupart sont… Coincés ? Ils n’oseraient même pas faire le premier pas. »


    Elle s’arrêta un instant faisant mine de réfléchir puis ajouta :


    « Limite si ils osent m’adresser la parole. Jamais je ne sortirai avec ce genre de garçons. J’suis sur qu’ils ne savent pas embrasser, ou pire que ça les dégoute. »


    Heaven avait vécu presque toute sa vie dans cet univers. Elle y connaissait un rayon. Pourtant, Nao était la première personne bien différente de celles qu’elle avait l’habitude de croiser.


    « J’ai connu tellement de garçons venant de ce milieu. Mais tu es le premier... A casser l’image que j’ai d’eux… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoki Hayashi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 343
Age : 25
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Sam 19 Juil - 11:58

    [ Encore desolée pour le retard >w< ]


    Naoki avait beau se moquer totalement de la vie des gens qu'il ne connaissait pas, il fallait avouer que celle de cette jeune fille l'intriguait beaucoup. Il devait bien avoir eu un quelconque évênement, mauvais sans doute, pour qu'elle ai envie de changer son prénom pour un autre. Oh bien sûr si cela avait été un prénom banal cela n'aurait pas intrigué le nippon mais changé Paradis pour Enfer c'était interessant. Curieux il avait donc posé la question à Heaven qui sembla se plonger dans ses pensées aussitôt. Dans un parfait silence, Naoki attendit qu'elle en sorte et qu'elle réponde à sa question, ce qu'elle fit. Certes sa réponse était très vague mais elle confirmait ce que pensait déjà le garçon. Il l'observa un instant en essayant de s'imaginer ce qu'elle avait bien pu faire comme erreur dans sa jeunesse. Il avait vraiment beaucoup de mal à voir cette fille faire quelque chose de mauvais, non avec ce visage adorable on lui donnerait le bon Dieu sans confession à celle-là...

    « J'ai du mal à y croire mais d'accord »

    Le jeune nippon esquissa un sourire alors qu'elle avait perdu le siens qui depuis le début de leur rencontre n'avait jamais cessé encore. Il avait peut-être fait remonté en elle de mauvais souvenirs de son passé, chose qu'il ne souhaitait pas mais bon, tant pis. Il n'allait quand même pas s'en vouloir pour une chose dont il était innoncent après tout.

    Quand le silence fut à nouveau d'actualité, Naoki repensa aux photos que la jeune Heaven avair prises de lui pour le dessiner par la suite. Curieux de voir ce qu'elles donnaient, il se leva et alla attraper directement le portable dans sa poche, sans même demander la permission. Il jeta un coup d'oeil à Heaven qui sembla rougir mais baissa très vite la tête. Un immense sourire s'afficha sur le visage de Naoki. Elle croyait vraiment qu'il voulait la tripoter ? N'avait-elle pas encore compris qu'il était bien trop classe pour faire une chose pareille ? Dans tous les cas, cette situation amusa beaucoup le beau jeune homme qui rigola. Après quoi il se complimenta et critiqua par la suite les photographes, êtres qu'il n'avait jamais aimés.


    « Mais le pire n’aurait pas été les séances photos. Je trouve que les galas sont d’un ennuie. Il ne s’y passe jamais rien. Et la moyenne d’âge est de 40 ans, ou s’il y a des garçons de mon âge, la plupart sont… Coincés ? Ils n’oseraient même pas faire le premier pas. »

    Naoki sourit à nouveau, il savait bien ce que c'était.

    « Je suis tout à fait d'accord sur ce point »

    Heaven continua alors à parler des garçons de leur âge qui se rendaient aux galas hyper chicos où leurs parents étaient invités. Apparrement elle n'avait jamais eu de chance puisque tous ceux qu'elle voyait étaient complétement...nuls. Oui nul est le mot approprié pour de tels cas. Naoki lui avait rencontré pas mal de jolies filles durant ces soirées et contrairement aux garçons, celles-ci étaient tout sauf coincées...

    « Je te remercie, ça me fait plaisir. Tiens d'ailleurs pour te remercier je vais te montrer ce que ça fait d'être embrassé par un beau riche »

    Naoki lui fit un petit clin d'oeil et se pencha vers elle, il la regarda quelques secondes dans les yeux puis posa délicatement ses lèvres sur celles de la jeune fille. Il entra doucement sa langue dans la bouche d'Heaven et caressa la sienne avec beaucoup de sensualité. A force d'embrasser des filles, il avait aquis un très bon niveau et jamais une fille ne s'était plaint de ses baisers divins. Il decolla après une petite minute ses lèvres et sourit à Heaven :

    « Et voilà mademoiselle, qu'en dis-tu ? » demanda-t-il avec un petit sourire en coin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kinosei-art.forumsactifs.com
Heaven Rose
Fais gaffe, je mords !!
avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2008

Feuille de personnage
• Relations:
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   Dim 27 Juil - 13:46

    Petite fille sage, enfant modèle. Voilà ce qu’elle aurait du être. Mais elle avait glissé du mauvais côté, comme tant de jeunes de son âge. Aucunes mains ne s’étaient tendu pour l’aider à sortir. Ou du moins, aucune qui ne fut resté assez longtemps. Pour les adolescents qui ont sombrés, comme Heaven, il fallait en général du temps pour qu’ils se rendent compte qu’ils ont besoin d’aide. Et lorsqu’elle avait ouvert les yeux, lorsqu’elle comprit enfin que ce monde n’était pas pour elle, qu’on ne pouvait pas être heureux en jouant avec la vie, plus personne n’était là. Alors elle a essayé de remonter la pente seule, en voyant ses amis se détruire. Mourir même. Elle ne voulait pas. Non, elle ne voulait pas quitter ce monde. Kinosei Art l’avait sauvé. Elle avait arrêté, reprit ses études, dans l’espoir d’y aller. Trois ans. Une cure de désintox’ bien cachée, à l’abris des médias. Tout le monde n’y avait vue que du feu. La petite Rose était à nouveau aux galas, et annonçait à présent fièrement qu’elle allait étudier dans l’une des plus prestigieuses écoles. Heaven. Un prénom bien trop parfait pour elle.



    « On ne juge pas une personne sur sa manière d’être tu sais. Car même le diable.. Fut un ange au commencement. »



    Critiquer. Elle aimait bien ça Heaven. Surtout lorsqu’elle pouvait se foutre de la gueule des personnes qu’elle n’aimait pas. En général c’était plutôt un genre de personne, car il n’y avait que peu de monde avec qui elle ne s’entendait pas. Une fois de plus, Hell replaça sa casquette, mais exaspérée de devoir sans cesse la replacer, elle l’enleva et la posa à côté d’elle. La blonde se recoiffa un peu, remit en place sa mèche léopard. Et releva la tête vers Naoki qui se rangea de son côté à propos des galas.


    « Mais il faut faire bonne impression n’est-ce pas ? Ne pas être trop grosse ni trop maigre, trop intelligente ou trop conne ni porter de décolleté trop plongeant ou pas assez. Il faut rentrer dans le moule mais être soi-même. »


    Heanve lâcha un soupire, avant de sourire. Encore une fois.


    « Je te remercie, ça me fait plaisir. Tiens d'ailleurs pour te remercier je vais te montrer ce que ça fait d'être embrassé par un beau riche »


    Que quoi ? Une seconde on met sur pause là. Merde ça ne marche pas. Le visage de Naoki à quelques millimètres du sien, elle se recula un peu, plus parce qu’elle était gênée que parce qu’elle n’en avait pas envie. Car franchement, qui ne voudrais pas être embrassé par Naoki Hayashi. Elle n’eut pas vraiment le temps de réfléchir que déjà les douces lèvres du jeune homme s’étaient posés sur les siennes. Heaven entre-ouvrit la bouche pour laisser la langue du garçon venir caresser la sienne. Avec une telle sensualité. Le baiser prit fin, et alors que Naoki lui demandait ce qu’elle en pensait, la jeune femme laissa un sourire en coin se dessiner sur les lèvres.


    « J’en pense que.. Tu sais t’y prendre. »


    Elle plongea son regard dans le sien.


    « Et je dis merde. Un baiser n’a pas besoin de venir du cœur pour être plus qu’agréable. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aka tombo [Pv. Naoki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aka tombo [Pv. Naoki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pluto d'Osamu Tezuka et Naoki Urasawa
» Seinen: Happy! [Urasawa, Naoki]
» colle tombo mono multi...
» Seinen: Pluto [Urasawa, Naoki]
» Histoires courtes de Naoki Urasawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kinosei Art :: « Kinosei Art » :: Salles de Cours :: Salle de Musique-
Sauter vers: